Portrait          Spectacles             La pratique              Photos              Vidéos             Contact               Atelier KG

SPECTACLES traditionnels de danse orientale

Le langage chorégraphique de Karine Ghalmi prend en compte l’évolution contemporaine de la danse orientale. Formé par les techniques de la danse contemporaine et orientale égyptienne, mais refusant de s’enfermer dans une catégorie, il cherche un imaginaire du geste, une parole du corps.

A partir des figures de la danse orientale, laissant libre cours à l’inventivité et l’improvisation, le corps pourra découvrir d’autres rapports à l’espace, d’autres mouvements.

LES CREATIONS Danse contemporaine

                              Danse orientale

POUR L’INSTANT


Chorégraphie et improvisation : Karine Ghalmi

Chant grec/Kanoun/Percussions : Maria Simoglou

Zarb/Batterie : Thomas Bourgeois

Contrebasse : Stéphane Bularz

Violoncelle : Emmanuel Cremer

Costumes : Anne cécile Espinach

Lumière : Marie Lefèvre

Durée : 35 minutes

Danse contemporaine et orientale



Musiques et danses se métissent, traditionnel et contemporain deviennent indissociables. On se remémore des gestes anciens, mais on les fond dans une évocation abstraite et multiforme, où un imaginaire poétique inédit transcende et mêle les origines.


Propositions chorégraphiques et musicales originales et déroutantes à l’image d’un souffle qui circule tantôt de manière légère et douce, tantôt tourbillonnante et entêtante.


Ce sont des rencontres  sur scène  à cinq, à deux, à trois... et seul ou seule.


Ici, tout est possible et l’espace de création entre ces cinq artistes donne

naissance à une déambulation imaginaire qui est représentée sous la forme d'un « concert dansé ».

Le thème est simple et cependant essentiel : être là pour l’instant!




ZIGZAG -


Chorégraphie et improvisation : Karine Ghalmi

Contrebasse : Pierre Jean Trouette


Durée : 20 minutes




Danse orientale



Une danseuse « danseuse orientale » et un musicien « à la contrebasse »

Karine Ghalmi et Pierre-Jean Trouette.


Tous deux sont de formations multiples et travaillent dans différents

contextes, compagnies et formations.


Ici l’énergie de cette rencontre réside dans l’envie d’expérimentations,

d’échanges possibles dans l’improvisation libre musicale et dansée.

Ainsi que dans le métissage des rythmes, sonorités et mouvements.



“ZigZag” permet de dévoiler un univers nouveau. un lieu étrange, poétique et unique .

Au fur et à mesure,  des écritures musicales et chorégraphiques se dessinent.

Le musicien rythme le mouvement.

La danseuse décide de la couleur musicale...

C’est un dialogue sensible, d’où naissent des points de jonctions et des solitudes.




SOLO 4 -


Chorégraphie : Karine Ghalmi


Durée 15 mn





Danse orientale


Solo-4” est une nouvelle proposition de mise en scène du corps-expression de la danse orientale.

Représenté comme une addition de moments, inspirée de films de comédies musicales des années 40 au Caire.

Bande musicale et costumes traversent les époques et dévoilent différents univers visuels, du quotidien au rêve.

Femme aux corps multiples: aérien, sensuel, intérieur, extérieur.



Karine Ghalmi présente sur scène des solos de danse traditionnelle égyptienne lors de scènes ouvertes et festivals de danse orientale, ainsi que lors de soirées événementielles.


Possibilité de spectacles avec plusieurs danseuses.

Chorégraphies Sharqi, Baladi, saïdi, avec le voile, les ailes d’isis...


Voir Vidéovideo.html
Voir Vidéovideo.html

QUE OU PAS QUE LE BASSIN ?


Chorégraphie et improvisation : Karine Ghalmi

Bande sonore : Benmatik

Costumes : Elisabeth Delphin

Lumière : Marie Lefèvre


Durée : 20 min


Danse contemporaine et orientale



Interrogeant le rapport entre tradition et modernité, ce solo efface les frontières entre les différents styles de danse orientale dans leur représentation scénique. La danseuse cherche un imaginaire du geste, une parole du corps.


Trois scènes se succèdent, au cours desquelles Karine Ghalmi exprime différentes manières de danser le geste oriental et d’en détourner les attitudes.


Au commencement, des mouvements précis se focalisent sur différentes parties du corps, sur lesquelles est projeté un effet lumière.


A quoi font suite un temps et un espace suspendus, faisant face au public, d’une manière lancinante et émotionnelle, elle instaure un dialogue entre le ventre, les hanches et le buste dans une succession infinie de légers mouvements.


Surprendre, occuper l’espace, se dévoiler dans l'ampleur du mouvement : ces désirs se suggèrent et s’accomplissent dans de multiples variations. Le point de vue change, bascule à l'horizontale et le mouvement oriental au sol s'étire à l'infini.




Voir Vidéovideo.html


Copyright © 2010 karine Ghalmi .All Rights Reserved.

SOUFFLE

Chorégraphie et improvisation : Karine Ghalmi

Mise en scène : Clotilde Baudon

Chant : Maria Simoglou

Oud et Naï : Mohand Boughalem

Zarb : Thomas Bourgeois



Danse contemporaine et orientale


Le spectacle Souffle est une création chorégraphique et musicale à la croisée des cultures.


Accompagnée sur scène par Maria Simoglou, chanteuse grecque, Mohand Boughalem, musicien algérien et Thomas Bourgeois, percussionniste marseillais, la danseuse Karine Ghalmi cherche à tisser des liens entre des mondes chorégraphiques différents, d’inspiration contemporaine et orientale.


Se saisissant de sa propre histoire déchirée entre l’orient et l’occident, elle convie le spectateur à la recherche d'un équilibre fragile.

Le corps dansant migre, se déracine, s'élève, prend son envol, mime les mouvements contradictoires entre appartenance et apesanteur, en écho de musiciens dont les mots et les chants résonnent d'une rive à l'autre de la Méditerranée.




Voir Vidéo video.html